Suivre

Dans la série "poussons à fond les gens chez Google", le relais sortant SFR me refuse l'utilisation de mon adresse mail perso sous prétexte que ce n'est pas une adresse SFR. Passerelle que je suis obligé d'utiliser car le destinataire utilise une RBL mal fagotée (pléonasme).

@pb je suis peut être naïf sur le sujet mais ça ne me choque pas tant que ça qu'un serveur SMTP refuse de faire du relay sur une adresse perso ?

@valvin ça se discute. C'est un précédent, première fois en 25 ans que je tombe sur une telle règle. Ce n'est pas dans les usages habituels.

@pb c'est vrai que pendant un temps, on était même obligé de passer par le SMTP de son FAI tout les autres étaient fermés.

Mais avec l'évolution de la messagerie et notamment la lutte contre le SPAM, la première chose qui me viendrait à l'esprit c'est de bloquer le relay d'autres domaines que le mien.

Quid de la légitimité du SMTP d'un FAI auprès des RBL par la suite?

La problématique au final c'est que ton domaine perso soit blacklisté sur une liste.
@pb Pour ma part, la seule pour laquelle mon SMTP était blacklisté est que j'utilisais principalement l'IP de ma box qui n'était pas référencé par Free comme IP "serveur". J'ai du du coup mettre en place un autre serveur SMTP sur mon VPS.

@valvin en général les RBL marchent par IP, pas par domaine (puisque ceux-ci sont plus faciles à usurper). Et idem pour les autorisations de relayage : tu configures ton serveur SMTP pour ne relayer que les adresses (ton réseau local, la plage IP de tes clients, etc).

@pb Question sûrement très naïve mais pourquoi ne pas utiliser le relai SMTP associé à cette adresse perso (e.g. via port submission) ?
Tant que la soumission d'e-mails à des prestataires tiers n'est pas bloquée (ce qui me surprendrait beaucoup), ce comportement ne me semble pas trop incompatible avec la RFC5068...
J'ai sûrement raté quelque chose.

@SebastienLugan l'adresse perso c'est la mienne... le serveur correspondant c'est le mien :). Il est bloqué par certaines RBL sur des serveurs distants, dont (à une époque) celui de ce destinataire. Par exception je passais donc par le relais de mon FAI, SFR.

@pb Faire tourner son propre MTA sur une IP de FAI grand public est devenu ingérable (même en dehors des RBL type DUL). Perso j'y ai renoncé et je renvoie tout sur des serveurs dédiés (et encore, si on veut éviter les opérateurs hébergeant impunément toutes sortes d'usines à spam, le choix se réduit vite).

@SebastienLugan pas tant ingérable que ça en fait, le gros problème ce sont les RBL qui blacklistent nawak + les FAI à éviter type Orange qui bloquent le port 25 sans possibilité de déblocage. Mais en effet sur un dédié c'est plus facile.

@SebastienLugan ah et j'ai oublié, quand même, parfois aussi la problématique des reverses DNS.

@pb J'adore en particulier les reverses « personnalisables » à la Free : l'option existe mais en pratique ça marche pas... Logique, vu qu'ils ont « oublié » de faire les délégations de <0-255>.<250-253>.78.in-addr.arpa vers ns{2,3}-rev.proxad.net sur les zones <250-253>.78.in-addr.arpa. Dommage !

@pb (donc en clair toutes leurs reverses de 78.250.0.0 à 78.253.255.255 sont H/S)

@pb Donc oui, c'est clairement pousser les gens chez Google & co., ce qui est d'autant plus frustrant quand on voit leur propre laxisme vis-à-vis du spam... en provenance de leurs réseaux (> 95% du trafic e-mail que je reçois de Google est du spam).

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon

Mastodon est un réseau social utilisant des protocoles Web ouverts et des logiciels libres. Tout comme le courriel, il est décentralisé.